26 Novembre – Soutenance de thèse - Duy Duc Dao

10 h Salle des séminaires - CENBG (Gradignan)

Approximation de Hartree-Fock pour les noyaux déformés avec un potentiel général à 2-corps et corrélations d'appariement avec une interaction résiduelle cohérente.

Dans ce travail, nous avons étudié l'approximation Hartree-Fock (HF) dans l'espace implusion de façon adaptée à la description des noyaux déformés avec un potentiel nucléon-nucléon (NN) général. La structure d'un tel potentiel a été étudiée à partir de ses symétries et sa construction a été réalisée dans une représentation tensorielle séparable des opérateurs d'impulsion-spin-isospin. En plus, pour traiter des interactions à basse impulsion, nous avons également mis en oeuvre l'approche du groupe de renormalisation par transformation de similarité du potentiel NN. Plusieurs représentations en impulsion ont été étudiées: l'onde plane, l'onde partielle et l'onde plane confinée. L'implémentation numérique de l'approche HF a été validée par comparaison avec un code HF-Skyrme en base d'oscillateur harmonique. Nous avons trouvé que la base d'onde plane confinée offre le plus d'avantages: flexibilité dans le choix du groupe de symétrie auto-cohérente, facilité dans le calcul des éléments de matrice de l'interaction (nucléaire, Coulombienne et la correction cinétique du centre de masse), optimisation des ressources (temps et mémoire). Elle fait intervenir deux paramètres : la taille de boîte de confinement (cube) et la coupure sur l'impulsion individuelle. Nous avons montré que cette coupure a un lien direct avec la coupure d'impulsion de l'interaction et que la taille de boîte est essentiellement liée à celle du noyau. Des calculs de propriétés globales du noyau ont été effectués dans des noyaux magiques et déformés dans le région de masse A < 100 avec divers potentiels récemment dévéloppés. A partir de la solution HF obtenue, les corrélations d'appariement ont été étudiées avec l'interaction résiduelle issue du potentiel NN dans le formalisme HTDA (Highly Truncated Diagonalization Approach). En particulier, la question de la convergence en fonction de l'espace du modèle a été abordée.

Localisation de l’événement