12 Décembre – Soutenance de thèse - Éva Quéheille

13 h30 Amphi - B5 (Pessac)

Economie Circulaire et conception d'Outil d'Optimisation de la stratégie de gestion des Déchets de Déconstruction (ECO2D2).

L’augmentation constante de la population urbaine conduit à un renouvellement accéléré des terrains et des infrastructures. Parmi les travaux de génie civil, la déconstruction de bâtiments ne cesse de croître. De telles activités génèrent chaque année environ 35 millions de tonnes de déchets en France. Or les chiffres les plus récents attestent que seulement 45 % de ces déchets sont valorisés en matière, loin de l’objectif des 70 % portés par les lois européennes et françaises. Dans l’objectif d’améliorer la gestion des déchets, cette thèse s’est portée sur deux thèmes. Le premier thème s’est consacré à une meilleure évaluation environnementale d’une stratégie de déconstruction. D’un point de vue opérationnel, le calcul des émissions de gaz à effet de serre complète efficacement le taux de valorisation matière. Pour la recherche, cependant, une analyse de cycle de vie permet de mieux appréhender l’impact des différentes phases d’une stratégie. La gestion des déchets et l’acte en lui-même de la déconstruction sont à étudier conjointement, alors que la plupart des outils existants séparent ces deux aspects. Le deuxième thème s’est porté sur l’optimisation des stratégies de déconstruction en tenant compte des objectifs opérationnels (coût et délais) et environnementaux (taux de valorisation matière et impacts via émissions de gaz à effet de serre ou analyse de cycle de vie). Un modèle d’optimisation multi-objectif, résolu par un algorithme de type métaheuristique, est conçu. L’application du modèle sur plusieurs cas d’études a démontré la capacité du modèle à offrir des solutions conciliant les différents objectifs et qui sont applicables sur le terrain.

Localisation de l’événement