13 Avril – Soutenance de thèse - Laurine Curos

10 h Amphi Jean-Paul Dom - laboratoire IMS / Bâtiment A31 (université de Bordeaux - campus de Talence)

Modélisation comportementale des effets de destruction d'alimentations d'équipements électroniques soumises à des impulsions électriques conduites forts niveaux.

Les interférences ÉlectroMagnétiques (EM) intentionnelles intenses telles que les Impulsions  ÉlectroMagnétiques d’origine Nucléaire à Haute Altitude (IEMN-HA) sont capables de générer des perturbations électriques transitoires, analogues à celles produites par la foudre, se propageant sur les réseaux de distribution en électricité jusqu’aux alimentations des équipements électroniques. Plusieurs études existent déjà et ont montré les effets destructeurs de ces impulsions de courant sur les équipements électroniques, mais très peu de ces études se sont intéressées à la compréhension fine des phénomènes à l’origine de ces destructions. Pourtant, la compréhension poussée des mécanismes de destruction des alimentations est la clef indispensable pour prédire les défaillances. Dans cette démarche, les travaux de recherche, aussi bien expérimentaux que théoriques, sont mis en œuvre dans le but de prédire, en utilisant la simulation numérique, les effets des impulsions électromagnétiques intenses sur des alimentations électroniques. Les travaux réalisés ont permis d’élaborer un scénario complet de destruction d’une alimentation électronique ainsi que de déterminer les principaux modes conduisant à la défaillance de chacun des composants sensibles de l’alimentation. En associant les modèles de défaillance des différents composants, nous sommes capables, par la suite, de simuler le scénario proposé et donc de prévoir par la simulation les effets de destruction induits par l’injection d’une impulsion de courant de fort niveau sur des alimentations d’équipements électroniques.

Localisation de l’événement