12 Décembre – Soutenance de thèse - Maxime Girard

10 h30 Amphi du LaBRI- Bâtiment A30 (Université de Bordeaux - Talence)

Recherche de vulnérabilités des étages de réception aux agressions électromagnétiques de forte puissance : cas d’un LNA AsGa.

Ce manuscrit présente une étude de la susceptibilité d'un amplificateur faible bruit (LNA) AsGa aux agressions électromagnétiques de forte puissance. La notion d’agression électromagnétique de forte puissance définit, du point de vue de la CEM, un environnement électromagnétique particulier où les niveaux de champ électromagnétique sont tels qu'ils peuvent engendrer une dégradation physique des composants électroniques sur le système victime. Ces camps peuvent être générés par des systèmes particuliers appelés AED EM (armes à énergie dirigée électromagnétique). Cette étude s'intéresse ainsi non seulement à l'explication des effets physiques observés sur les composants cibles, mais également à l'influence des paramètres de la source électromagnétique sur la susceptibilité du composant. Cette a été encadrée par les équipes du laboratoire IMS de l’université de Bordeaux d'une part, et du CEA Gramat d'autre part.

Localisation de l’événement