15 Mars – Thesis defense - Amaël Mombereau

14 h Amphi Ducasse - Institut d'Optique d'Aquitaine (Talence)

Mechanically-induiced differentiation of stem cells in three dimensions by quantitative optical imaging study.

Dans les organismes multicellulaires, les cellules sont constamment sous contrainte mécanique (étirement, gonflement, cisaillement).  Ces forces contribuent à déterminer le comportement de cellules, la forme des tissus, le développement des organes et à réguler des programmes génétiques. Cette capacité à transformer l’information mécanique de l’environnement en signal biochimique est appelée mécano-transduction. Les mécanismes sous-jacents ont été surtout étudiés à l’échelle de la cellule individuelle. De façon remarquable, l’application de contraintes mécaniques externes à des cellules souches  guide leur différenciation en cellules neuronales, adipeuses ou musculaires. Mais les propriétés émergentes à l’échelle du tissu ont été peu explorés. Pour étudier les mécanismes collectifs de mécano-transduction des cellules souches et leur implication dans l’organogénèse, nous utiliserons une technique microfluidique de culture 3D développée dans le laboratoire. Brièvement, nous produisons des capsules élastiques et perméables d’hydrogel, de taille sub-millimétrique, remplies d’une suspension cellulaire. Ces capsules permettent de i) micro-compartimenter les cellules, ii) les manipuler pour réaliser de l’imagerie optique multi-échelle, et iii) de créer un environnement 3D confiné dans lequel on peut quantifier les forces mécaniques. Nous nous attendons à ce que ces travaux de recherche fondamentale en biophotonique et biophysique débouchent sur des applications en ingénierie tissulaire ou médecine régénérative.

Event localization